Comité technique du CNOUS du 28 mars 2018

CT_Commun_CNOUS_28_mars_2018.pdf
Document Adobe Acrobat 49.4 KB

CNOUS : compte rendu de l'audience du 13 septembre 2017.

20170922Audience_CNOUS_13_09_2017.pdf
Document Adobe Acrobat 126.0 KB

Compte rendu du CHSCT MENSERi du 4 septembre 2017.

Compte_Rendu_CHSCT_MESRI_du_04_septembre
Document Adobe Acrobat 131.7 KB
Projet_arrete_Teletravail-Consultation-i
Document Adobe Acrobat 318.6 KB

Arrêté du 4 aout 2017 modifiant la liste des fonctions au CNOUS et aux CROUS pouvant bénéficier d'une concession de logement par NAS.

Arrêté du 4 août 2017 modifiant l'arrêté
Document HTML 134.8 KB

Compte rendu du CTC du CNOUS du 21 décembre 2016

CR CTC 211216.pdf
Document Adobe Acrobat 87.7 KB

Conseil d'administration du CNOUS 24 novembre 2016.

Intervention_UNSA_CA_CNOUS_buget 2017.pd
Document Adobe Acrobat 256.1 KB

Audience du Président du CNOUS 8 septembre 2016.

AUDIENCE AU CNOUS DU 8 SEPTEMBRE 2016.pd
Document Adobe Acrobat 152.8 KB

Sécurité des universités : l'acrobatie budgétaire de la rentrée.

30 millions d’euros seront débloqués pour assurer la sécurité des établissements universitaires face au risque terroriste, a annoncé la semaine dernière la ministre à la conférence des présidents d’université(CPU) en ajoutant  « … qui pourront être consacrés à la sécurisation technique ou humaine de nos établissements universitaires ».

Mais c’est à un véritable tour de passe-passe budgétaire que la ministre a eu recours pour débloquer ces crédits.

Les universités bénéficieront, en effet, d’un taux dérogatoire sur leur contribution au fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique.

Nous avons réagi avec notre fédération.Le renforcement des mesures de sécurité en cette rentrée suscite des interrogations et nécessite des investissements spécifiques, notamment dans le contexte particulier de l’enseignement supérieur (Entrées des bâtiments, nombre et éloignement des sites …)
Si l’annonce de 30 millions d’euros pour financer les mesures de sécurité des établissements de l’ESR était nécessaire, le financement de cette enveloppe en se servant dans le FIPHFP (Fond pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique) n’est pas acceptable.
Au-delà du signal négatif envoyé à l’opinion publique et à la communauté éducative, avoir recours à ce type de montage financier démontre une nouvelle fois la faiblesse du budget consacré à l’enseignement supérieur et cela en dépit des récentes annonces.

Enseignement supérieur: quand un directeur de CROUS refuse d'appliquer les textes réglementaires sur le temps de travail.

Le directeur du CROUS de Grenoble a essayé à la rentrée de modifier unilatéralement le temps de travail des personnels administratifs. Il a fait "semblant" de croire que l'accord ARTT de 2001 et la circulaire ministérielle de 2002 ne s'appliquaient pas - ou plus. Ci-joint le courrier de la secrétaire académique d'A&I/UNSA.

doc002-1.pdf
Document Adobe Acrobat 123.4 KB

Nouveau décret sur les missions et l'organisation des oeuvres universitaires.

Le projet a fait l’objet d’une concertation a minima avec les organisations syndicales. L’UNSA l’a approuvé lors du CTC du 17 novembre. Sans rentrer dans les détails, la préservation du statut d’EPA, le renforcement du rôle de pilotage du CNOUS et le maintien de la représentation distincte des PO et des PA au sein des conseils d’administration nous ont conduits, dans la logique de notre approche  sur le projet stratégique du réseau « 2020 » à soutenir ce texte. »

Décret_n°2016-1042_du_29_juillet_2016_mi
Document Adobe Acrobat 233.5 KB

Compte rendu du CTMESR du 7 juillet 2016

2016_07_07_CTMESR_CR-UNSA.pdf
Document Adobe Acrobat 308.0 KB

Des avancées à confirmer dans l'agenda social de l'enseignement supérieur et la Recherche.

Le ministère organisait ce 6 juillet un point d’étape sur l‘agenda social de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
L’UNSA Éducation signataire du protocole qui l’instituait avait fait part en début d’année de ces inquiétudes. Nous avions alors insisté pour que des éléments concrets en sortent.

Dans les documents présentés (cf PJ) les propositions sur la mobilité reprennent de nombreux éléments que nous avions portés en particulier sur la question des mutations des enseignants chercheurs (le communiqué de sup-Recherche-UNSA), mais également pour les ATRF et les personnels de bibliothèque sur des questions de calendrier et de procédure. Il faudra maintenant que ces mesures se traduisent concrètement. L’expression de la CPU sur sa volonté de ne pas les appliquer est pour nous totalement déplacée et inacceptable.
Un vrai droit à la mobilité pour les personnels de l’enseignement supérieur et de la Recherche est essentiel. C’est pourquoi l’UNSA Éducation fait de ce point un élément central pour la réussite de l’agenda social.

Dans les conclusions provisoires de cet agenda social, d’autres mesures sont annoncées qui devront elles aussi être précisées et réalisées.
Ainsi, pour les personnels non-titulaires, le dispositif Sauvadet prolongé par la Loi déontologie devra être appliqué entièrement. Il faut s’attaquer fortement à la résorption de la précarité dans l’Enseignement supérieur et la Recherche. L’UNSA Éducation sera attentive à la mise en œuvre de l’ensemble des mesures prévues.

Sur la question des carrières, nous avons eu confirmation de l’application du protocole PPCR aux chercheurs, enseignants chercheurs et ITRF avec des discussions à l’automne. En réaction à nos interrogations sur l’absence d’avancées sur les corps d’Assistants ingénieurs (ASI) et d’Ingénieurs d’étude (IGE) qui auraient déjà dû être travaillées, on nous a précisé qu’ils seraient également traités à l’automne. L’UNSA Éducation sera mobilisée sur ce dossier qu’elle a soutenu et qui doit se traduire par l’amélioration des carrières des personnels.

Enfin en ce qui concerne le RIFSEEP, le ministère a précisé lors de cette réunion que les ITRF et ITA adhéreront bien au RIFSEEP mais aux alentours de septembre 2017 avec la négociation d’une enveloppe budgétaire supplémentaire qui permettra un travail de convergence des montants entre les différentes filières. Pour l’UNSA Éducation, il n’était pas possible que la situation reste bloquée alors même que la filière administrative (AENES) était déjà passée au RIFSEEP. Nous regrettons que le décalage dans le temps entre le traitement des deux filières soit aussi important ce qui pose des difficultés dans les établissements.

Compte rendu de l'audience du 1er mars 2016 avec Thierry Mandon, secrétaire d'état chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche.

L'UNSA Éducation et ses syndicats ont rencontré Thierry MANDON le 1er mars. L'occasion de faire le point sur quelques dossiers de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

audience_Mandon.pdf
Document Adobe Acrobat 34.2 KB

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR: A et I CONTRE LE DROIT DE VETO DES PRESIDENTS D'UNIVERSITÉ

retrouvez la position de l'UNSA EDUCATION , fédération à laquelle est affilié A et I
droit_veto.pdf
Document Adobe Acrobat 908.9 KB

CTMENSR 12 avril 2016

2016-04-12_CTMESR_CR-UNSA.pdf
Document Adobe Acrobat 267.3 KB

CNESER  du 17 décembre 2015

Le Conseil National de l’enseignement supérieur et de la recherche du 17 décembre 2015 a rejeté la répartition des moyens et des emplois pour 2016 qui leur était présentée par 63 voix contre, 3 pour et 4 abstentions.

En outre, les organisations syndicales ont adopté une motion sur le budget de l’ESR par 47 pour, 6 contre et 17 abstentions. Elle demande "un investissement de long terme" et "des mesures immédiates pour tous les établissements d’enseignement supérieur et de recherche publics pour l’année 2016" . Retrouvez ci-joint la motion présentée.

PLF_2016_Motion_CNESER_17-12-15.pdf
Document Adobe Acrobat 53.9 KB

Audience des représentants d'A&I/UNSA avec le directeur du réseau "CNOUS-CROUS" du 17 mars 2015

Retrouvez ci-joint le compte rendu de cette audience. 3 points principaux à l'ordre du jour : le projet "2020", le rapport de la cour des comptes sur le réseau, et la défense de la filière administrative.

Compte rendu audience CNOUS 17 mars-2.pd
Document Adobe Acrobat 87.6 KB

Comité technique ministériel de l'enseignement supérieur et de la Recherche du 14 avril 2015

Retrouvez ci-joint notre compte rendu du dernier CTMESR

CR CTMESR VERSION FINALE 2015-04-14-3.pd
Document Adobe Acrobat 260.8 KB

COMMUNIQUE POUR LA DEFENSE DE L'AENES DANS L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

nous demandons à ce que M. le Ministre de l'ENESR soit vigilant face aux présidents des universités qui suppriment les postes d'AENES
Commun-AetI_SNASUB_Referens.pdf
Document Adobe Acrobat 84.2 KB

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR: A ET I RECU PAR BENOÎT HAMON LE 13 JUIN 2014

Revendications portées lors de l'audience avec le Ministre de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur.
20140613communique_audience_bh.pdf
Document Adobe Acrobat 156.8 KB

A&I réagit face aux déclarations du Président de la CPU du 30 octobre 2014.

Retrouvez ci-joint les différents épisodes concernant l'incertitude du Président de la CPU quant à la capacité pour les Universités de verser les salaires du mois de décembre. Après un courrier interpellant la Ministre de l'Education nationale en date du 31 octobre et un courrier de l'Unsa Éducation en date du 6 novembre,  la situation semble rentrer dans l'ordre. 

lettre-salaire-Univ.pdf
Document Adobe Acrobat 61.7 KB
L-Escure-Finance-Univ.pdf
Document Adobe Acrobat 76.8 KB
Budget-2014_CPU-soulagee_vigilante.pdf
Document Adobe Acrobat 84.5 KB
Bulletin d'Adhésion 2018/2019
Retrouvez le bulletin d'adhésion (ainsi que le montant des cotisations) à renvoyer à :
Mme Nadia Thiam
Lycée Paul Claudel
Place Foch
BP 531
02000 LAON

Ou par mail à l'adresse suivante : nadia.thiam@ac-amiens.fr
adhesion_2018_2019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.3 MB
Modalités de paiement
Opter pour le prélèvement automatique et payer votre cotisation en 6 fois maximum en remplissant ce formulaire à nous renvoyer avec votre bulletin d'adhésion.
mandat_prelevement_2018_2019.pdf
Document Adobe Acrobat 278.8 KB

Adhérez et 66% du montant de votre cotisation est déductible des impôts. Si vous n'êtes pas imposable, vous bénéficierez d'un crédit d'impôt.

Opération - de 30 ans : c'est - 25% pendant 3 ans en optant pour le prélèvement automatique

Offre découverte pour les personnels de catégorie C et les contractuels- Rapprochez vous de vos secrétaires départementaux

Optez pour le paiement en 6 fois grâce au prélèvement automatique.